Résultats du 1er semestre 2019 : Croissance soutenue des ventes et amélioration significative de la marge opérationnelle

Paris, France, 30 juillet 2019

Commentant l’activité du 1er semestre 2019, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide a déclaré :

« Ce premier semestre allie une croissance soutenue des ventes à une amélioration significative de la marge opérationnelle.

Les ventes du Groupe s’élèvent à près de 11 milliards d’euros, portées par la bonne dynamique des activités Gaz & Services et celle des Marchés Globaux & Technologies. Le chiffre d’affaires Gaz & Services, soit 96 % de l’activité du Groupe, est en croissance de près de + 8 % et d’environ + 5 % sur une base comparable(a). Toutes les branches d’activité Gaz & Services progressent avec notamment des performances très solides en Électronique et en Santé, dans la lignée des trimestres précédents. Dans le cadre d’un environnement de marché plus contrasté, les ventes sont en croissance dans toutes les régions du monde, avec une bonne dynamique en Europe et une croissance toujours soutenue en Asie‑Pacifique et notamment en Chine.

La marge opérationnelle du Groupe s’améliore fortement avec une progression de + 70 pbs. Cette bonne performance résulte de la combinaison de trois types d’actions : une politique de prix reflétant la hausse des coûts, une gestion dynamique du portefeuille d’actifs et un renforcement significatif des programmes d’efficacité. En forte accélération au 2ème trimestre, ces programmes ont permis de réaliser 197 millions d’euros d’efficacités sur le semestre, en ligne avec notre objectif de plus de 400 millions d’euros par an. Le résultat net récurrent(b) progresse de + 12 %, le cash flow est en hausse de + 14,8 %. Le bilan demeure solide avec un ratio dette nette(c) sur fonds propres en baisse par rapport à son niveau au 30 juin 2018. Le ROCE récurrent(d) augmente pour atteindre 8,3 %.

Les décisions d’investissements du semestre, lesquelles incluent l’acquisition de Tech Air aux Etats-Unis, s’établissent à 1,8 milliard d’euros, en hausse de + 22 % par rapport au 1er semestre 2018. Les investissements industriels en cours d’exécution s'élèvent à 2,2 milliards d’euros et contribueront à la croissance future du Groupe.

Ainsi, dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser en 2019 une croissance du résultat net, calculée à change constant. »

(a) (b) (c) (d) Voir définitions correspondantes dans le tableau ci-dessus.

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 10 952 millions d’euros au 1er semestre 2019, en hausse comparable de + 4,9 %. Il est soutenu par une forte croissance des ventes Gaz & Services (+ 4,9 %). Le chiffre d’affaires consolidé de l’Ingénierie & Construction présente une baisse de - 3,8 % au 1er semestre du fait d’une plus forte proportion de projets Groupe suite à l’augmentation des décisions d’investissement. L’activité Marchés Globaux & Technologies poursuit son fort développement avec une croissance de + 10,7 %. L’effet de change est positif à + 2,5 % et l’effet énergie neutre sur le semestre. L’acquisition de la société Tech Air aux Etats‑Unis à la fin du 1er trimestre 2019 génère un effet périmètre significatif de + 0,4 %. Ainsi, le chiffre d’affaires du Groupe affiche une croissance publiée au 1er semestre de + 7,8 %.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services du 1er semestre 2019 atteint 10 536 millions d’euros et présente une croissance comparable élevée de + 4,9 %. Les ventes publiées sont également en forte hausse de + 7,8 %, bénéficiant d’un effet de change favorable (+ 2,5 %) et de la consolidation de la société Tech Air (+ 0,4 %). L’effet énergie est neutre sur le semestre.

Toutes les activités participent à la croissance et en particulier la Santé et l’Electronique. La Santé (+ 6,0 %) bénéficie d’une forte croissance des ventes de la Santé à domicile en Europe et des Gaz médicaux aux Etats-Unis, sans contribution significative de petites acquisitions. Après une croissance record au 4ème trimestre 2018, l’activité Electronique maintient une hausse très dynamique de son chiffre d’affaires au 1er semestre 2019 (+ 13,5 %). Soutenue par des effets prix élevés, la croissance reste solide en Industriel Marchand à + 2,6 % malgré un effet jour ouvré défavorable. La Grande Industrie (+ 5,4 %) bénéficie notamment de la contribution aux ventes de plusieurs démarrages en Asie au 4ème trimestre 2018 et d’une forte demande d’hydrogène en Europe.

  • Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 4 217 millions d’euros et progresse de + 2,4 % au 1er semestre 2019, soutenu notamment par les activités Santé (+ 9,4 %) et Electronique (+ 8,2 %). Malgré une croissance solide des volumes d’oxygène en Amérique du Nord, la hausse du chiffre d’affaires de la Grande Industrie est limitée à + 1,4 % du fait d’une base de comparaison élevée au 1er semestre 2018. Les ventes de l’Industriel Marchand progressent de + 1,3 % soutenues par des prix élevés, les volumes étant plus faibles.
  • En hausse de + 4,2 % sur le semestre, le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 3 611 millions d’euros. La croissance au 2ème trimestre (+ 5,7 %) est plus élevée dans toutes les branches d’activité par rapport au 1er trimestre. Les ventes de la Grande Industrie progressent de + 3,1 %, bénéficiant d’une forte demande en hydrogène des raffineurs. La croissance est très solide en Industriel Marchand (+ 3,7 %) avec des effets prix élevés. L’activité reste particulièrement dynamique dans la Santé (+ 5,7 %) soutenue par la forte croissance organique des ventes de la Santé à domicile.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Asie-Pacifique s’établit à 2 405 millions d’euros au 1er semestre 2019, en progression de + 11,1 %. En Grande Industrie, la hausse des ventes (+ 13,2 %) bénéficie de plusieurs démarrages au 4ème trimestre 2018 en Chine. L’activité Industriel Marchand est en forte progression (+ 5,2 %) en particulier en Chine. Après une croissance record au 4ème trimestre 2018, l’activité Electronique maintient une hausse très dynamique de son chiffre d’affaires au 1er semestre 2019 (+ 16,1 %).
  • Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique atteint 303 millions d’euros, en hausse de + 2,0 % sur le semestre, pénalisé par un arrêt pour maintenance majeur en Afrique du Sud au 2ème trimestre.

 

Le chiffre d’affaires de l’Ingénierie & Construction s’élève à 176 millions d’euros, en baisse de - 3,8 % par rapport au 1er semestre 2018 du fait d’une plus forte proportion de projets Groupe suite à l’augmentation des décisions d’investissement.

L’activité Marchés Globaux & Technologies présente des ventes en hausse de + 10,7 % à 240 millions d’euros, l’activité biogaz étant le principal contributeur à cette croissance. Les ventes liées à la technologie Turbo Brayton, permettant la réfrigération et la liquéfaction du gaz naturel lors de son transport maritime, affichent également une forte croissance.

Le résultat opérationnel courant (ROC) du Groupe atteint 1 814 millions d’euros au 1er semestre 2019, en hausse publiée de + 12,2 %. La croissance comparable est de + 9,4 %. La marge opérationnelle (ROC sur chiffre d’affaires) s’établit à 16,6 %, soit une amélioration de + 70 points de base par rapport à celle du 1er semestre 2018, dont + 10 points de base provenant de l’impact de la norme IFRS16. L’effet énergie est négligeable sur la marge du 1er semestre.

La marge opérationnelle Gaz & services est de 18,4 %, soit une amélioration de + 60 points de base par rapport à celle du 1er semestre 2018, dont + 10 points de base provenant de l’impact de la norme IFRS16. L’effet énergie est également négligeable sur la marge du 1er semestre.

Sur les six premiers mois de l’année, les efficacités s’élèvent à 197 millions d’euros, en forte hausse de + 13,9 % par rapport au 1er semestre 2018 et en ligne avec l’objectif annuel, revu à la hausse et désormais fixé à plus de 400 millions d’euros.

Le résultat net part du Groupe s’établit à 1 059 millions d’euros au 1er semestre 2019, en hausse publiée de + 1,8 %. En excluant la moins-value exceptionnelle provisionnée suite à l’accord de cession des unités de Fujian au 1er semestre 2019 et le gain exceptionnel sur le coût de l’endettement financier au 1er semestre 2018, le résultat net récurrent augmente de + 12,1 %.

La capacité d’autofinancement avant variation du besoin en fonds de roulement s’élève à 2 297 millions d’euros, en hausse de + 14,8 % et de + 8,6 % hors IFRS16, ce qui est légèrement supérieur à l’augmentation des ventes publiées. Elle s’établit à un niveau élevé de 21,0 % des ventes. Les paiements sur investissements industriels bruts s’élèvent à 1 201 millions d’euros, en hausse de + 9,6 % par rapport au 1er semestre 2018 et représentent 11,0 % des ventes, en ligne avec le plan stratégique NEOS. Le ratio de dette nette[1] sur fonds propres, ajusté de l’effet de saisonnalité du dividende, s’établit à 70,7 %.

Les décisions d’investissement industriel et financier atteignent 1,8 milliards d’euros au 1er semestre 2019, en hausse de plus de 300 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2018 du fait principalement de l’acquisition de la société Tech Air aux Etats-Unis. Le dynamisme des projets d’investissement se poursuit, le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois se stabilise à un niveau élevé, 2,7 milliards d’euros à fin juin 2019.

Le retour sur capitaux employés après impôts (ROCE) récurrent s’établit à 8,3 %[2] au 1er semestre 2019, en hausse de + 30 points de base.

Le Conseil d’Administration d’Air Liquide s’est réuni le 29 juillet 2019. Lors de cette réunion, le Conseil d’Administration a examiné les comptes consolidés au 30 juin 2019. Les procédures d’examen limité sur les comptes intermédiaires consolidés ont été effectuées et un rapport sans réserve est en cours d’émission par les Commissaires aux comptes.

 

 

  1. ^ [1] Hors engagements de loyers (IFRS16).
  2. ^ [2] Excluant la moins-value exceptionnelle provisionnée suite à l’accord de cession des unités de Fujian au 1er semestre 2019, voir réconciliation en annexe.

Téléchargez le pdf

top_page