Résultats 2018 : Forte croissance et amélioration de l’ensemble des indicateurs de performance

Paris, France, 14 février 2019

Chiffres clés 2018

Commentant les résultats 2018, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide a déclaré :

"L’année 2018 est une année particulièrement dynamique, tant par la croissance des ventes à 21 milliards d’euros et la progression du résultat net à 2,1 milliards d’euros, que par les efficacités et synergies réalisées, ou le niveau élevé des investissements industriels décidés.

La croissance des ventes est la plus forte depuis 2011. Toutes les activités progressent, notamment les activités Gaz & Services, soit 96% du chiffre d’affaires du Groupe, avec un dernier trimestre particulièrement dynamique en Électronique et en Industriel Marchand. Sur le plan géographique, toutes les régions sont en progression, notamment les zones Amériques et Asie-Pacifique, en particulier la Chine.

Les synergies Airgas sont atteintes avec un an d’avance, confirmant ainsi la bonne finalisation de l’intégration. De plus, les objectifs d'efficacité opérationnelle ont été dépassés, contribuant à une progression de la marge opérationnelle Gaz & Services, hors effet énergie. A partir de 2019, l’objectif annuel d’efficacité est porté à 400 millions d’euros pour le Groupe, soit 100 millions d’euros de plus que l’objectif initial du programme NEOS.

Les flux de trésorerie sont en augmentation et participent à la réduction significative du taux d’endettement, à 69%. Le bilan du Groupe est solide. Le ROCE s’améliore pour atteindre 8,3% hors change, en ligne avec l’objectif NEOS.

Dans un contexte d’opportunités industrielles toujours importantes, les décisions d'investissement du Groupe atteignent plus de 3 milliards d’euros. Les investissements industriels en cours d’exécution s’élèvent à 2,2 milliards d’euros en appui de la croissance future.

Ainsi, dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser en 2019 une croissance du résultat net, calculée à change constant. »

Faits marquants 2018

Le chiffre d’affaires du Groupe, à 21 011 millions d’euros en 2018, est en hausse comparable de + 6,1 %, supérieure à la borne haute de l’objectif NEOS. Il est soutenu par une croissance des ventes Gaz & Services élevée, + 5,2 %, en progression trimestre après trimestre, l’amélioration de l’activité Ingénierie & Construction (+ 31,5 %) et le fort développement de l’activité Marchés Globaux & Technologies (+ 29,6 %). L’effet de change négatif en 2018, - 3,6 %, s’atténue au fur et à mesure de l’année, principalement du fait du raffermissement du dollar américain par rapport à l’euro. L’effet énergie, qui était négatif au 1er trimestre, devient positif à partir du 2ème trimestre pour s’établir à + 1,3 % sur l’année. La vente de l’activité Réfrigérants d’Airgas fin 2017 génère un effet périmètre significatif de - 0,5 % en 2018. Ainsi, le chiffre d’affaires du Groupe affiche en 2018 une variation publiée de + 3,3 %.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services atteint 20 107 millions d’euros en 2018, en croissance comparable de + 5,2 %. Toutes les zones progressent en croissance comparable.

  • Le chiffre d’affaires de la zone Amériques s’établit à 7 982 millions d’euros en 2018. La croissance a continué à progresser trimestre après trimestre et s’établit à + 5,2 % sur l’année. Le niveau d’activité est élevé en Grande Industrie (+ 5,4 %) tant dans les gaz de l’air que l’hydrogène. Les ventes de l’Industriel Marchand affichent une forte croissance (+ 4,6 %) avec un effet prix élevé. Le chiffre d’affaires de la Santé poursuit son fort développement (+ 8,2 %) malgré une contribution limitée des petites acquisitions. Le chiffre d’affaires de l’Electronique affiche une croissance de + 6,7 % sur l’année.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 7 111 millions d’euros, en hausse de + 2,5 % sur l’année. Les ventes de la Grande Industrie sont en progression (+ 1,9 %), notamment dans les gaz de l’air. La croissance est solide en Industriel Marchand (+ 3,2 %), les effet prix se renforçant tout au long de l’année. La Santé poursuit son développement régulier (+ 4,8 %) soutenu essentiellement par une croissance organique des ventes.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Asie-Pacifique s’établit à 4 359 millions d’euros en 2018, en progression de + 8,2 %. En Grande Industrie, la hausse des ventes (+ 3,5 %) bénéficie de montées en puissance d’unités au 1er semestre et de démarrages en fin d’année. L’activité Industriel Marchand est en forte progression dans la zone (+ 7,0 %) en particulier en Chine. Le chiffre d’affaires de l’Électronique affiche une croissance record, + 17,1 %, les ventes de gaz étant très dynamiques et celles d’Equipements & Installations exceptionnellement élevées.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique atteint 655 millions d’euros, en hausse de + 15,5 % sur l’année. En Grande Industrie, les ventes 2018 bénéficient du démarrage en décembre 2017 de la plus grande unité de séparation des gaz de l’air au monde en Afrique du Sud. L’activité est toujours très dynamique en Egypte.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services bénéficie d’une forte contribution de toutes les lignes de métiers. La croissance en Industriel Marchand est très solide, + 4,5 %, soutenue par des effets prix élevés (+ 2,5 %) en augmentation au 2ème semestre (+ 3,1 %) par rapport au 1er semestre (+ 1,9 %). La Grande Industrie+ 4,7 %, bénéficie notamment d’un démarrage significatif en Afrique du Sud en décembre 2017 et d’une demande soutenue en oxygène, notamment en Amériques et en Asie. Dans la Santé, les ventes sont en forte progression, + 5,7 %, malgré une contribution limitée des petites acquisitions. L’Electronique affiche une croissance record de + 9,9 %, avec des ventes de Gaz vecteurs et de Molécules avancées en forte progression et d’Equipements & Installations exceptionnellement élevées.

Le chiffre d’affaires 2018 de l’Ingénierie & Construction s’élève à 430 millions d’euros, en hausse de + 31,5 % par rapport à 2017. Il bénéficie de l’amélioration progressive des prises de commandes depuis début 2017.

L’activité Marchés Globaux & Technologies présente des ventes en hausse de + 29,6 % à 474 millions d’euros en 2018, l’activité biogaz étant le principal contributeur à cette croissance.

Les synergies additionnelles d’Airgas en 2018 représentent 76 millions de dollars américains et elles atteignent 290 millions de dollars américains en cumulé depuis l’acquisition. L’objectif de 300 millions de dollars américains de synergies cumulées est atteint au 1er trimestre 2019, soit plus d’un an avant l’objectif initial.

Sur l’année, les gains d’efficacité du Groupe atteignent 351 millions d’euros, dépassant largement l’objectif annuel de plus de 300 millions d’euros du programme NEOS. La forte dynamique d’investissement des principaux marchés de nos clients génère pour le Groupe une augmentation des opportunités d’investissement et des signatures de nouveaux contrats long-terme. Dans ce contexte porteur pour la croissance future et afin de sécuriser la réalisation de l’objectif NEOS d’atteindre un ROCE de plus de 10% en 2021-2022, le programme d’efficacités du Groupe va être significativement renforcé. Ainsi, à partir de 2019, l’objectif annuel de génération d’efficacités est désormais fixé à plus de 400 millions d’euros.

Le résultat opérationnel courant (ROC) du Groupe atteint 3 449 millions d’euros en 2018, en hausse de + 6,7 % hors change. La marge opérationnelle (ROC sur chiffre d’affaires) s’établit à 16,4 % et à 16,6 % hors effet énergie, soit une amélioration de + 10 points de base par rapport à celle de 2017. Hors effet énergie, la marge opérationnelle Gaz & Services progresse de + 30 points de base par rapport à celle de 2017.

Le résultat net part du Groupe s’établit à 2 113 millions d’euros en 2018, en progression de + 4,2 %par rapport au résultat net « récurrent » de 2017 qui exclut les éléments exceptionnels et l’impact de la réforme fiscale américaine qui étaient sans effet sur la trésorerie. Il est en hausse de + 8,7 % en excluant également l’effet change.

La capacité d’autofinancement avant variation du besoin en fonds de roulement atteint 4 138 millions d’euros et s’établit à 19,7 % des ventes. Elle permet notamment d’assurer le financement des investissements industriels nets qui s’établissent à 2,2 milliards d’euros et d’améliorer le ratio d’endettement net sur fonds propres, en baisse de 80 % fin 2017 à 68,8 % fin 2018. Les paiements sur investissements industriels bruts représentent 10,7 % des ventes et sont en ligne avec le plan stratégique moyen-terme.

Les décisions d’investissement industriel et financier s’élèvent à plus de 3,1 milliards d’euros en hausse de + 22 % par rapport à 2,6 milliards d’euros en 2017. Il s’agit d’un niveau record hors acquisitions majeures. Malgré ce niveau de décisions d’investissement particulièrement élevé, le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois s’établit à 2,6 milliards d’euros à fin décembre 2018, en hausse de 500 millions d’euros par rapport à fin 2017.

Le retour sur capitaux employés après impôts (ROCE) s’établit à 8,0 %, en hausse de + 30 points de base par rapport au ROCE récurrent de fin 2017 (7,7 %). Hors effet change, l’amélioration est de + 60 points de base. Le Groupe confirme l’objectif NEOS d’atteindre à nouveau un ROCE supérieur à 10 % d’ici 2021 - 2022.

Par ailleurs, Air Liquide s'inscrit depuis de nombreuses années dans une démarche de croissance responsable visant notamment à limiter ses émissions de CO2 et celles de ses clients. Le Groupe a annoncé le 30 novembre 2018 ses Objectifs climat, notamment celui de réduire de 30 % son intensité carbone1 entre 2015 et 2025, avec une approche globale incluant ses actifs, ses clients et les écosystèmes. Ces objectifs sont les plus ambitieux du secteur et sont en ligne avec le programme d’entreprise NEOS.

Le Conseil d’Administration d’Air Liquide, qui s’est réuni le 13 février 2019, a arrêté les comptes audités de l’exercice 2018. Un rapport avec une certification sans réserve est en cours d’émission par les Commissaires aux comptes.

Le Conseil d’Administration proposera, à la prochaine Assemblée Générale des Actionnaires, le versement d’un dividende de 2,65 euros par action, stable par rapport à l’année précédente. Le dividende sera détaché le 20 mai 2019 et mis en paiement le 22 mai 2019. En outre, le Conseil d’Administration a décidé l'attribution le 9 octobre 2019 d'une action gratuite pour 10 actions détenues.

Le Conseil a également approuvé les projets de résolutions qui seront soumis à l’Assemblée Générale le 7 mai 2019, dont notamment les propositions de renouvellement, pour une durée de quatre ans, des mandats d’administrateurs de :

  • Madame Siân Herbert-Jones, membre du Conseil d'Administration de la Société depuis 2011 et Présidente du Comité d’audit et des comptes depuis 2015 ;
  • Madame Geneviève Berger, membre du Conseil d'Administration de la Société depuis 2015 et membre du Comité environnement et société depuis 2017.

A l’issue de l’Assemblée Générale du 7 mai 2019, le Conseil d'Administration serait ainsi composé de 12 membres, dont 11 élus et un administrateur salarié. Le Conseil comprendrait sept hommes et cinq femmes. Il serait composé de six administrateurs de nationalité étrangère.

En outre, le Conseil a arrêté la rémunération des dirigeants mandataires sociaux, applicable à Monsieur Benoît Potier en sa qualité de Président-Directeur Général pour 2018 et 2019 dont le détail sera publié sur le site internet d’Air Liquide. Conformément à la loi Sapin 2, l’Assemblée Générale des Actionnaires est invitée à statuer sur les éléments de rémunération 2018 du Président-Directeur Général et sur les principes et critères de détermination de sa rémunération pour 2019.

1 En kg CO2 équivalent / € résultat opérationnel courant avant amortissements.

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 :

26 avril 2019

Assemblée Générale Mixte :

7 mai 2019

Date de détachement du coupon :

20 mai 2019

Mise en paiement du dividende :

22 mai 2019

top_page