Innovation : Air Liquide transforme les déchets en énergie grâce à BIOGAZ de MEDAL

13 février 2007

Les déchets organiques enfouis dans les décharges se transforment en biogaz, composés notamment de méthane, qui est le principal constituant du gaz naturel. Une fois libéré dans l’atmosphère, le méthane contribue à l’effet de serre.

Air Liquide lance une innovation : avec le système BIOGAZ développé par MEDAL, la division membranes d’Air Liquide Advanced Technologies U.S., le méthane qui se dégage naturellement des sites d’enfouissement peut désormais être capté et recyclé en énergie de haute qualité.

Au cours de l’été 2006, un système BIOGAZ a été installé près de Johnstown, en Pennsylvanie, dans le cadre d’un nouveau projet de récupération du méthane des décharges. Harry Crouse, Président de Keystone Renewable Energy, LLC, a déclaré : « Nous sommes tellement satisfaits de la performance du système BIOGAZ que nous avons déjà commandé deux autres unités pour nos projets dans l’ouest de la Pennsylvanie. La technologie BIOGAZ de MEDAL nous a permis de capter et de recycler de manière économique et écologique de l’énergie que nous aurions autrement rejetée ou brûlée. » Des installations supplémentaires pour Keystone sont prévues pour la fin de l’été 2007.

Chaque système BIOGAZ est capable d’extraire et de retraiter 40 000 à 160 000 m³ de gaz de décharge par jour. La principale qualité du système BIOGAZ est de pouvoir capter un flux d’énergie qui serait autrement rejeté et de le recycler en énergie de haute qualité. Le système contribue également à réduire les gaz à effet de serre qui s’échappent des sites d’enfouissement et nuisent à l’environnement. Le méthane recyclé peut ensuite être acheminé directement dans le réseau de canalisations.

Pierre Dufour, Directeur Général Adjoint d’Air Liquide, a déclaré : « Le système BIOGAZ développé par nos équipes aux États-Unis est non seulement une offre intéressante pour nos clients, mais il répond aussi aux besoins de technologies qui contribuent à la protection de l’environnement. Cette innovation brevetée prouve encore une fois la capacité d’Air Liquide à développer des solutions innovantes, conformément à l’engagement du Groupe en faveur du Développement durable. »

Les activités de R&D et Technologies Avancées d’Air Liquide représentent un réseau de 1 400 salariés, issus de 25 pays différents et répartis dans 18 centres en Europe, en Amérique du Nord et au Japon. MEDAL est une division d’Air Liquide Advanced Technologies U.S. LLC, qui développe la technologie membrane, utilisée pour diverses applications industrielles et environnementales.

top_page