Le captage et le stockage du CO2 sont aujourd’hui des voies prometteuses, mises en avant par les experts internationaux, pour préserver l’environnement et contribuer à lutter contre le changement climatique. Ces procédés consistent à capturer les émissions industrielles de CO2 et à les enfouir dans les couches profondes de la Terre, reproduisant ainsi ce que la nature fait depuis des millions d’années dans les gisements naturels de CO2.

Air Liquide vient de nouer un partenariat technologique, avec le Groupe Total, pour fournir de nouvelles technologies d’oxycombustion au premier pilote industriel de captage et de stockage du CO2 en France, dans le bassin de Lacq dans le Sud-Ouest de la France.

Ces nouvelles technologies de combustion permettent de remplacer l’air (composé d’environ 78 % d’azote et de 21 % d’oxygène) par de l’oxygène. Pour les technologies de production d'énergie à partir de combustion de sources fossiles, l'utilisation de l’oxygène conduit à des fumées très concentrées en CO2 rendant économiquement possible le captage, le transport et le stockage du CO2 dans le sous-sol. Avec plus de 800 brevets déposés en combustion, Air Liquide a développé une expertise pointue dans ce domaine.

Total injectera ainsi pendant deux ans jusqu’à 150 000 tonnes de CO2 dans un ancien gisement de gaz naturel près de Lacq, à une profondeur de 4 500 mètres. Les premières injections de CO2 seront effectuées en novembre 2008.

Air Liquide est aussi partenaire de plusieurs autres projets de recherche dans le domaine du captage du CO2, notamment en Pologne, aux États-Unis, et au Canada.

François Darchis, membre du Comité Exécutif d’Air Liquide, a déclaré : « Aujourd'hui la production d'électricité représente environ 30 % des émissions mondiales de CO2. Réduire ces émissions par le captage et le stockage rend nécessaire l’introduction de nouvelles technologies telles l’oxycombustion. Ce premier pilote en France est une nouvelle illustration de notre capacité à développer des technologies innovantes et à offrir des solutions industrielles plus respectueuses de l’environnement. Air Liquide consacre aujourd’hui plus de 50 % de ses dépenses de R&D aux projets dédiés au développement durable. »

Téléchargez le pdf

top_page