Air Liquide va livrer de l'hydrogène à un projet novateur de thyssenkrupp pour réduire les émissions de carbone de sa production d'acier

Paris, France, 19 juillet 2019

Air Liquide et thyssenkrupp Steel, leader mondial des aciers plats au carbone laminés, vont collaborer dans le cadre d’un projet novateur visant à la production d’acier bas carbone. Pour la première fois, de l’hydrogène sera injecté à grande échelle pour remplacer en partie le charbon pulvérisé dans le haut fourneau pendant la production d’acier. 

A l’issue d’une phase pilote qui aura lieu à l’automne 2019, Air Liquide assurera un approvisionnement régulier d’hydrogène à partir de son réseau de canalisations de 200 kilomètres situé dans la zone Rhin-Ruhr. Cette solution sera mise en place dans l’un des hauts fourneaux de thyssenkrupp sur le site de Duisbourg, en Allemagne, dans une de ses usines intégrées. Thyssenkrupp vise une réduction des émissions de dioxyde de carbone liée au processus de production d’acier pouvant atteindre 20%, une fois cette solution déployée dans tous les hauts fourneaux du site.

Cette initiative met en valeur l’engagement commun d’Air Liquide et thyssenkrupp Steel en faveur d’un avenir bas carbone. Les deux sociétés se sont fixées des objectifs ambitieux pour réduire drastiquement leurs émissions. Dans le cadre de son approche globale du climat, Air Liquide s’est d’ailleurs engagé à promouvoir des solutions pour aider ses clients à réduire leur empreinte carbone.

L’hydrogène jouera un rôle significatif dans la transition vers un avenir bas carbone. Il peut remplacer le charbon utilisé dans la production de fer et d’acier, comme dans le cadre de ce projet. L’hydrogène  peut également être stocké et transporté dans de larges quantités, ce qui permet son utilisation dans de nombreux domaines : le transport, le chauffage, l’industrie et l’électricité... Au cours des 50 dernières années, Air Liquide a développé une expertise unique lui permettant de maîtriser l’ensemble de la chaîne logistique de l’hydrogène, de la production à la distribution en passant par le stockage.

Guy Salzgeber, Directeur Général Adjoint et membre du Comité Exécutif d’Air Liquide supervisant les activités industrielles en Europe, a déclaré :

« L’hydrogène est une pierre angulaire de la transition énergétique. Nous sommes très fiers d’annoncer ce projet innovant avec notre partenaire de long terme thyssenkrupp afin de promouvoir une production d’acier bas carbone. Cette initiative illustre notre stratégie visant à collaborer avec nos clients pour développer des solutions en faveur d’une industrie intégrant les principes d’un développement durable. »

Le groupe Air Liquide est présent en Allemagne depuis plus de 100 ans. Aujourd’hui, près de 4500 de ses employés y travaillent pour fournir 100 000 clients et servir plus de 200 000 patients. Air Liquide propose des solutions innovantes - gaz, équipements et services - en Allemagne pour un grand nombre d’industries comme l’automobile, la santé, l’aéronautique, la métallurgie et la chimie ou encore l’agroalimentaire. Air Liquide est le premier fournisseur en Allemagne de gaz industriels pour la grande industrie et l’électronique.

top_page