Air Liquide se dote de la première Toyota Mirai hydrogène livrée en France

9 septembre 2016

Air Liquide intègre une première berline à hydrogène dans sa flotte de véhicules.

La remise des clés de la première Mirai de Toyota livrée en France a eu lieu sur le site de la station de recharge d’hydrogène d’Air Liquide installée à Paris, Cours Albert Ier sur le parking du Pont de l’Alma.

Lancée officiellement au Japon en décembre 2014 puis à l’automne 2015 aux États-Unis, la Toyota Mirai est disponible en petite série en Europe depuis la fin 2015. En France quelques unités seront livrées en 2016 à des partenaires travaillant au déploiement de l’hydrogène.

Utilisé dans une pile à combustible, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. L’hydrogène est une alternative pour répondre aux défis du transport propre et contribuer ainsi à la qualité de l’air. La station installée à Paris en 2015, comme les 75 stations conçues et fournies par Air Liquide dans le monde, permet aux véhicules électriques à hydrogène de se recharger en moins de cinq minutes et leur assure une autonomie d’environ 500 kilomètres. Cette technologie offre ainsi un temps de charge et une autonomie inégalés dans le monde de la mobilité électrique.

Air Liquide maîtrise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage, à la distribution et au développement d’applications pour les utilisateurs finaux contribuant ainsi à la généralisation de l’utilisation de l’hydrogène comme énergie propre, en particulier pour la mobilité.

top_page