Air Liquide franchit une nouvelle étape en Asie

20 février 2007

Disposant d’une présence historique et déjà très importante en Asie, Air Liquide franchit une nouvelle étape en Asie du Sud Est, dans des zones à forte croissance, en rachetant à Linde les parts des quatre co-entreprises dont Air Liquide assurait déjà le management.

Air Liquide annonce le rachat de

  • 50 % de Soxal (filiale à Singapour) dont il détenait déjà 50 %,
  • 50 % d’EIG (filiale en Thaïlande) dont il détenait déjà 50 %,
  • 50 % de VIG (filiale au Vietnam) dont il détenait déjà 50 %,
  • 25 % de Brunox (filiale au Sultanat de Brunei) dont il détenait déjà 25 %. Le reste du capital est détenu par le partenaire local QAF Investment.

Le chiffre d’affaires de l’ensemble de ces quatre entreprises est de l’ordre de 230 millions d’euros.

En parallèle, Air Liquide va céder à Linde sa participation à hauteur de 16,6 % dans Malaysian Oxygen, co-entreprise en Malaisie dont Linde détenait 28,4 %, et de 50 % dans Hong Kong Oxygen, présent à Hong Kong et avec un partenaire chinois dans la région de Canton.

Sur ces bases, Linde recevra une somme d’environ 275 millions d’euros. La réalisation de ces transactions est soumise à l’accord des autorités de la concurrence.

Présent à Singapour depuis 1917 avec Far East Oxygen, activité intégrée en 1975 dans Soxal (Singapore Oxygen Air Liquide), Air Liquide a significativement investi à Singapour, considéré comme une position clef pour bénéficier de la croissance dynamique du Sud Est Asiatique. Soxal, leader incontesté du marché singapourien et qui compte 600 collaborateurs, reconnus pour leurs compétences, fournit des gaz et des services à de nombreuses usines de production de semi-conducteurs et à des unités pétrochimiques situées sur Jurong Island, une plate-forme mondiale de raffinage en expansion régulière. Soxal conjugue donc de bonnes performances économiques avec de fortes perspectives de croissance.

En Thaïlande, EIG (Eastern Industrial Gases) est particulièrement actif dans la province de Chonburi, à proximité du bassin pétrochimique de Map Ta Phut, à environ 80 kilomètres au Sud Est de Bangkok, grâce à ses unités de production qui livrent en oxygène et en azote par canalisation de grands clients verriers et chimistes. Ces activités seront intégrées avec la filiale à 100%, Air Liquide Thaïlande, créée en 1991, qui produit et commercialise de l’hydrogène et du CO à Map Ta Phut pour Bayer.

Profitant d’une économie vietnamienne en plein développement avec une population de 84 millions d’habitants, VIG (Vietnam Industrial Gases) est leader dans le nord du pays, dans la région de Hanoï, et se développe fortement tant dans le nord que dans le sud du pays, dans la région d’Ho Chi Minh Ville. S’appuyant sur la compétence de ses équipes, VIG entend saisir les opportunités de croissance pour les gaz industriels au Vietnam que sont l’électronique secondaire et la métallurgie.

Présent au Sultanat de Brunei depuis 1974, Soxal a créé, en 1983, Brunox (Brunei Oxygen), co-entreprise avec un partenaire local, qui a une activité de gaz industriels aujourd’hui focalisée essentiellement sur les secteurs d’exploration et de production pétrolière.

Au terme de ces acquisitions Air Liquide détiendra la totalité du capital de ses filiales à Singapour, en Thaïlande, au Vietnam, en Indonésie et aux Philippines. Grâce à toutes ces filiales positionnées sur des marchés en forte croissance, Air Liquide pourra ainsi poursuivre de façon plus intégrée et plus rapide son développement dans le Sud Est asiatique.

Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide, a déclaré : « Avec aujourd’hui près de 20 % du chiffre d’affaires du Groupe, l’Asie est au cœur de notre dynamique de croissance. Ces acquisitions nous permettent de renforcer significativement nos positions dans le Sud Est asiatique et de profiter de l’essor de ces économies autour du pôle que constitue Singapour. Notre stratégie nous a également conduits en quelques années à accroître considérablement notre présence au Japon en doublant notre part de marché. Nous accélérons enfin notre pénétration du marché chinois avec notre double levier de vente de gaz et d’ingénierie. Toutes ces étapes ont permis au Groupe de prendre une position de leader dans cette partie du monde. »

Téléchargez le pdf

top_page