Air Liquide étend son réseau de stations de distribution d’hydrogène au Japon

18 décembre 2015

Air Liquide annonce l’ouverture prochaine d’une nouvelle station d’hydrogène ouverte au grand public à Saga, sur l’île de Kyushu au Japon. Le Groupe a déjà construit cinq stations de recharge d’hydrogène au Japon dans les villes de Nagoya Atsuta, Toyota IC, Tokyo Suginami, Tosu et Kawasaki.

Située dans le centre-ville de Saga, la nouvelle station d’hydrogène, installée par Air Liquide avec le soutien du METI (ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie) et de la préfecture de Saga, sera la première station de distribution d’hydrogène de la ville ouverte au grand public. Après sa mise en service prévue pour mars 2016, elle pourra alimenter des véhicules électriques à hydrogène en moins de 3 minutes pour une autonomie d’environ 500 kilomètres.

Dans la préfecture de Saga, Air Liquide a déjà conçu et installé une station de recharge d’hydrogène mobile, dans la ville de Tosu. Ouverte en mars 2011, la station est exploitée par Tosu Kankyo Kaihatsu Sogo Center et utilise de l’hydrogène obtenu à partir de biomasse issue de résidus de bois au service d’un transport propre.

Le Japon considère l’hydrogène comme une énergie majeure pour l’avenir de l’automobile et envisage la construction d’environ 100 stations de recharge d’hydrogène d’ici 2017.

Air Liquide maîtrise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage, de la distribution au développement d’applications pour les utilisateurs finaux. Le Groupe participe activement à la généralisation de l’utilisation de l’hydrogène comme énergie propre, notamment dans les transports. À ce jour, plus de 75 stations de recharge d’hydrogène ont déjà été conçues et installées par Air Liquide dans le monde.

top_page