Air Liquide double sa capacité de production de biométhane

19 avril 2018

Air Liquide a mis en service, depuis le début de l’année 2018, trois nouvelles unités de production de biométhane aux Etats-Unis, en France et au Royaume-Uni, doublant ainsi sa capacité de production de biométhane qui atteint désormais 60 MW, équivalent à 500 GWh en année pleine de production. Le Groupe a décidé, au cours des quatre dernières années, environ 100 millions d’euros d’investissements dans la production de biométhane. Le Groupe exploite aujourd’hui 10 unités de production dans le monde, destinées à purifier le biogaz pour le transformer en biométhane et l’injecter dans les réseaux de gaz naturel.

Les trois nouvelles unités de production de biométhane mises en service par Air Liquide se situent aux Etats-Unis (Walnut, Mississipi), en France (Cestas, près de Bordeaux) et au Royaume-Uni (Northwick, près de Birmingham).

La nouvelle unité de production de biométhane aux Etats-Unis est située sur le site de Northeast Mississippi Landfill (NEML). C’est la première unité de grande taille construite par Air Liquide aux Etats-Unis. Elle purifie du biogaz issu d’une décharge d’ordures ménagères et le transforme en biométhane.

En Europe, les unités permettent de purifier du biogaz issu de déchets agricoles et de le transformer en biométhane. Une partie de ce biométhane alimente des camions roulant au bio-GNV (Gaz Naturel pour Véhicules), un carburant propre d’origine non fossile et qui n’émet pas de particules fines.

Air Liquide a développé les technologies et le savoir-faire sur l’ensemble de la chaîne de valeur du biométhane : purification du biogaz pour le transformer en biométhane, injection dans les réseaux de gaz naturel en collaboration avec les acteurs locaux, liquéfaction, distribution pour les flottes de véhicules propres alimentées au bio-GNV.

François Darchis, Directeur de la Société, membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide supervisant l’innovation, a déclaré : « La mise en service de ces nouvelles unités de production de biométhane, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, illustre la forte croissance des nouveaux marchés de la transition énergétique. En transformant le biogaz issu des déchets en biométhane grâce à ses technologies brevetées de séparation et de purification, Air Liquide contribue ainsi à la réduction des gaz à effet de serre et à l’amélioration de la qualité de l’air. »

L'activité Marchés Globaux & Technologies (GM&T) offre des solutions technologiques (molécules, équipements et services) pour accompagner les nouveaux marchés de la transition énergétique, de la logistique maritime par transport cryogénique, et de l’exploration scientifique, afin d’accélérer la croissance durable d’Air Liquide. GM&T emploie 1 800 collaborateurs dans le monde, et a généré en 2017 un chiffre d’affaires de 372 millions d’euros.

est issu de la fermentation des déchets d’origine agricole, ménagère et industrielle. La technologie de purification de biogaz est basée sur l’utilisation de membranes polymères brevetées et fabriquées par Air Liquide. Ce système performant permet de séparer les composants du biogaz et produit un biométhane injectable dans le réseau de gaz naturel. Utilisé comme carburant dans les véhicules fonctionnant au gaz naturel, le biométhane, ou gaz naturel bio, est alors appelé bio-GNV (Gaz Naturel pour Véhicules).

top_page