Air Liquide, DLVA et ENGIE signent un partenariat ambitieux pour produire de l’hydrogène vert à échelle industrielle

Paris, France, 13 novembre 2019

Air Liquide, l’agglomération Durance, Luberon, Verdon (DLVA) et ENGIE signent un accord de coopération pour développer le projet « HyGreen Provence » qui vise à produire, stocker et distribuer de l’hydrogène vert. 

Initié en 2017, « HyGreen Provence »  devrait permettre de développer et valider les conditions technico économiques pour la production de 1 300 GWh d’électricité solaire, consommation résidentielle d’environ 450 000 personnes, pendant un an, ainsi que la production par électrolyse de l’eau d’hydrogène renouvelable à échelle industrielle. Le projet sera développé en plusieurs phases avec des premières réalisations envisagées dès fin 2021 et une phase finale possible en 2027. À terme, plusieurs dizaines de milliers de tonnes d’hydrogène renouvelable par an pourraient ainsi être produites pour répondre à un très large spectre d’usages.

DLVA, constitué de 25 communes et 65 000 habitants, dispose sur son territoire d’atouts considérables pour ce projet avec un des ensoleillements les plus favorables en France (1 450 heures / an en moyenne), la disponibilité d’un foncier conséquent et d’un site de stockage en cavité saline pouvant accueillir une production centralisée d’hydrogène renouvelable de grande ampleur. 

Air Liquide et ENGIE, partenaires engagés dans le développement de solutions hydrogène, ont décidé de s’associer dans le projet, aux côtés de la région DLVA, en combinant leurs forces :

  • L’expertise d’Air Liquide dans le domaine de l’hydrogène, couvrant l’ensemble de la chaîne depuis la production jusqu’au point d’utilisation, et intégrant notamment la maîtrise des technologies de production bas carbone dont l’électrolyse

  • L’expertise d’ENGIE dans la mise en œuvre de solutions zéro-carbone pour ses clients industriels et les territoires, solutions qui s’appuient sur des énergies 100% renouvelables , y compris l’hydrogène - et qui intègrent l’ensemble de la chaîne de valeur (production, stockage, distribution) 

  • Et l’engagement de la région DLVA pour soutenir le développement d’un projet d’une envergure et d’un caractère inédits sur le territoire français

Cet hydrogène servira des usages de mobilité, énergétiques et industriels, tant sur le plan local que régional. S’agissant de la mobilité, l’hydrogène pourra alimenter tous types de véhicules : des véhicules légers aux camions en passant par les bus, ou encore les utilitaires. Concernant les usages énergétiques, le projet prévoit l’alimentation en chaud et en froid d’un écoquartier de l’agglomération. Enfin, l’hydrogène pourra servir le développement d’usages industriels vertueux sur l’ensemble de la région.

La signature de ce partenariat innovant public-privé a été rendue possible grâce à l’implication des nombreuses parties prenantes engagées dans la transition zéro carbone. Elle s’inscrit dans la démarche territoriale engagée par DLVA et contribuera pleinement au développement de la filière hydrogène.

Guy Salzgeber, Directeur général adjoint et membre du comité exécutif d’Air Liquide en charge de l’activité Industriel Marchand, Hydrogène Énergie et de l’Innovation, a déclaré :

« Nous sommes heureux de contribuer à ce projet phare qui permettra de démontrer, en France, à l'échelle industrielle, le rôle clef qu’est appelé à jouer l’hydrogène dans la transition énergétique. Depuis plus de 40 ans, Air Liquide a développé un savoir-faire unique en matière d’hydrogène. Maîtrisant l'ensemble des technologies de production — dont celle de l'électrolyse — le Groupe est aujourd'hui un acteur leader dans le Monde en matière de production d'hydrogène énergie bas carbone. Ce projet s’inscrit dans la stratégie climat du Groupe, la plus ambitieuse de son secteur. »

Bernard Jeanmet-Péralta, Président de DLVA a déclaré :

« HyGreen Provence est avant tout un projet de territoire ambitieux et novateur. Il intègre l’ensemble des acteurs concernés notamment les Parcs Naturels du Verdon et du Luberon avec une volonté de concertation. Nous nous inscrivons ainsi dans la dynamique que constitue la vallée des énergies, engagée avec des partenaires comme le projet Iter, le CEA de Cadarache, Géométhane, l’hydroélectricité de la Durance. Nous contribuons ainsi à la transition énergétique de la France avec des industriels de renom qui, de par leurs expertises respectives, apportent crédibilité et viabilité à une exigence zéro émission de carbone. »

Gwenaëlle Avice-Huet, Directrice générale adjointe d’ENGIE en charge des Renouvelables a déclaré :

« La signature du partenariat annonce une alliance inédite entre des grands groupes industriels français, avec le soutien des pouvoirs publics, pour accélérer l’émergence de projets de production massive d’hydrogène renouvelable sur le territoire français. ENGIE est convaincu de l’importance de l’hydrogène renouvelable pour offrir des solutions “zéro carbone as a service” aux clients industriels et aux territoires. »

Depuis 50 ans, Air Liquide maîtrise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage, à la distribution et au développement d’applications pour les utilisateurs finaux. Le Groupe contribue par son expertise à la généralisation de l'utilisation de l'hydrogène comme source d'énergie propre, notamment pour la mobilité. À ce jour, le Groupe a conçu et installé plus de 120 stations de remplissage d’hydrogène dans le monde. L’hydrogène est une solution pour répondre au défi du transport propre et contribuer ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air. Utilisé dans une pile à combustible, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. Il ne génère aucune pollution au point d’utilisation : zéro gaz à effet de serre, zéro particule et zéro bruit. L’hydrogène apporte une réponse concrète aux défis posés par la mobilité durable et la pollution locale dans les zones urbaines.

top_page