L’Afrique australe connaît un renouveau de sa croissance depuis deux ans. Elle bénéficie d’une économie diversifiée, soutenue par l’exploitation de mines de charbon et de métaux.

Au cours des trois derniers mois, Air Liquide Southern Africa y a enregistré plusieurs succès, qui se traduiront par des investissements supérieurs à 20 millions d’euros.

Dans la région de Durban, Air Liquide vient de prendre la décision d’investir dans un nouveau liquéfacteur : il doublera la capacité de production existante pour répondre à la demande croissante de ce bassin où augmentent les besoins de l’industrie des pâtes et papiers, du traitement des eaux ainsi que l’inertage des stockages de produits chimiques.

Une nouvelle unité de récupération et de purification du CO2 sera également implantée dans la région du Cap pour approvisionner l’industrie alimentaire locale ainsi que, avec l’offre de gaz Aligal, le marché vinicole qui s’est récemment développé. À la suite de récentes pénuries de CO2 en Afrique du Sud, Air Liquide s’est engagé à plus que doubler sa capacité de production au cours des deux prochaines années.

VitalAire, à l’origine du développement des soins à domicile en Afrique du Sud depuis les années 1980, vient de remporter l’appel d’offres pour les services d’oxygéno-thérapie dans tout le pays. Avec environ 7 000 patients, VitalAire Afrique du Sud est le leader dans les soins respiratoires à domicile.

Enfin, Air Liquide Botswana vient de recevoir une Lettre d’Intention de Tati Nickel pour la fourniture de plus de 600 tonnes par jour d’oxygène. Tati est une co-entreprise du groupe LionOre et du gouvernement du Botswana, spécialisée dans l’extraction du nickel. Deux nouvelles unités de séparation des gaz de l’air (ASU) seront ajoutées à la capacité de production existante d’Air Liquide au Botswana, déjà dédiée à l’industrie minière, et viendront conforter le leadership d’Air Liquide dans ce pays.

Pierre Dufour, Directeur-Général Adjoint du groupe Air Liquide, a déclaré : « Ces récents succès renforcent de façon significative la position d’Air Liquide pour des projets à venir dans cette région, aussi bien dans le domaine des gaz industriels que dans celui de la Santé. L’augmentation de notre capacité de production s’inscrit dans le plan d’accélération des investissements dans les marchés émergents et reflète l’engagement du Groupe à poursuivre sa stratégie de croissance dans les zones dynamiques. »

Téléchargez le pdf

top_page