3ème trimestre 2021 : Croissance soutenue des ventes et forte dynamique des projets de développement dans la transition énergétique et l'Électronique

Paris, France, 22 octobre 2021

Commentant l’activité du 3ème trimestre 2021, Benoît Potier, Président-Directeur Général du Groupe Air Liquide a déclaré :

« Le troisième trimestre confirme la poursuite de la croissance des ventes observée au premier semestre. Toutes les activités sont en progression, qu’il s’agisse des Gaz & Services dans toutes les régions du monde, de l’Ingénierie & Construction ou encore des Marchés Globaux & Technologies, dans un environnement de marché plus porteur.

Les ventes du troisième trimestre s’élèvent à plus de 5,8 milliards d’euros, soit + 17,2 % en variation publiée et + 7,1 % en comparable. Cette bonne performance illustre le bon positionnement du Groupe sur ses marchés et la robustesse de son modèle économique dans un contexte de forte hausse des prix de l’énergie. 

Au sein des Gaz & Services, qui représentent 96 % du chiffre d’affaires, l’activité est particulièrement soutenue par le dynamisme de l'Électronique, la poursuite de la reprise dans l’Industriel Marchand et la bonne tenue des activités Santé. La mobilisation des équipes au service de la lutte contre la pandémie est restée importante ce trimestre dans plusieurs régions du monde, notamment pour la fourniture d’oxygène médical. Sur le plan géographique, les niveaux d’activité sont particulièrement soutenus dans les zones Amériques et Europe et plus contrastés en Asie.

Le Groupe poursuit sa dynamique d’amélioration de la marge opérationnelle, portée par des efficacités opérationnelles de 314 millions d’euros sur les 9 premiers mois, en ligne avec l’objectif annuel de plus de 400 millions d’euros, et une gestion active des prix tenant compte du contexte d’inflation. Le cash flow demeure élevé à plus de 23 % des ventes hors effet énergie.

Les opportunités d’investissement à 12 mois se renforcent à 3,3 milliards d’euros, et plus de 40% sont relatives à la transition énergétique. Dans ce contexte, le Groupe a approuvé ce trimestre près de 900 millions d’euros d’investissement, notamment en Grande Industrie et Électronique. Un tiers des décisions dinvestissements industriels contribueront à la transition énergétique. Solide et diversifié, le portefeuille de projets en cours d’exécution à 3,1 milliards d’euros, est particulièrement prometteur pour la croissance future.

Fidèle à son modèle de croissance qui combine performance financière et performance sociétale, Air Liquide a multiplié ce trimestre les initiatives en faveur de l’hydrogène comme solution clef face au réchauffement climatique.

En 2021, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser une croissance du résultat net récurrent[1], à taux de change constant. »

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 5 834 millions d’euros au 3ème trimestre 2021. L'activité s’inscrit dans le dynamisme du premier semestre avec une progression des ventes de + 7,1 % en comparable par rapport au 3ème trimestre 2020 et d’environ + 6 % par rapport au 3ème trimestre 2019[2]. Les ventes consolidées de l’Ingénierie & Construction progressent de + 35,1 % par rapport à un niveau d’activité ralenti du fait de la pandémie en 2020. L’activité Marchés Globaux & Technologies poursuit sa croissance à deux chiffres, avec des ventes en hausse de + 15,9 % au 3ème trimestre, soutenues par un marché du biogaz dynamique et des ventes d’équipements pour la mobilité hydrogène. L'effet énergie est particulièrement important ce trimestre à + 8,9 %, auquel s’ajoutent des effets positifs de change (+ 0,5 %) et de périmètre significatif (+ 0,7 %). Ainsi, le chiffre d’affaires publié du Groupe affiche une très forte hausse de + 17,2 %.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services du 3ème trimestre 2021 atteint 5 585 millions d’euros, en progression de + 6,5 %, confirmant la croissance dynamique du 1er semestre malgré un effet de comparaison moins favorable. Le chiffre d’affaires publié du 3ème trimestre de l’activité Gaz & Services est en augmentation de + 16,9 %, bénéficiant d’un fort effet énergie (+ 9,3 %) et des effets positifs de change (+ 0,4 %) et de périmètre significatif (+ 0,7 %).

  • Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 2 144 millions d’euros au 3ème trimestre, en augmentation de + 8,2 %. Les ventes de la Grande Industrie, en hausse de + 7,4 %, bénéficient d’une demande forte et de la montée en puissance de nouvelles unités. La reprise se poursuit en Industriel Marchand avec un chiffre d'affaires en hausse de + 7,5 %. Les ventes de l’Électronique progressent de + 6,6 % dans un marché dynamique. Enfin, la Santé, en croissance de + 14,5 %, reste fortement impliquée dans la lutte contre la pandémie.
  • En croissance de + 5,8 %  au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 2 038 millions d’euros. Les ventes de la Grande Industrie, en amélioration de + 7,6 %, bénéficient d’une forte demande dans les secteurs de la Sidérurgie et de la Chimie et de volumes en hausse dans le Raffinage. En Industriel Marchand (+ 7,2 %), la reprise des ventes est dynamique dans l’ensemble des marchés et des pays. Le chiffre d’affaires de la Santé progresse (+ 2,6 %) malgré des ventes de respirateurs exceptionnellement fortes au 3ème trimestre 2020 en lien avec la pandémie ; il est soutenu par des ventes importantes d’oxygène médical aux hôpitaux et par une activité dynamique dans les soins à domicile.
  • Le chiffre d’affaires en Asie-Pacifique s’établit à 1 197 millions d’euros et progresse de + 4,1 % au 3ème trimestre. La Grande industrie (- 5,5 %) est affectée par les mesures de contrôle de l’énergie en Chine et par des arrêts clients pour maintenance. En Industriel Marchand, la croissance des ventes se poursuit (+ 8,3 %), soutenue par la forte activité en Chine et la reprise dans le reste de l’Asie. L’Électronique (+ 10,8 %) bénéficie d’un marché très dynamique avec une croissance à deux chiffres des ventes de gaz vecteurs et un chiffre d’affaires élevé en Équipements et Installations.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique est en croissance de + 10,4 % à 206 millions d’euros au 3ème trimestre. La reprise des ventes d'hydrogène se poursuit en Arabie Saoudite, soutenue par la demande des clients dans le bassin de Yanbu. Les volumes de gaz de l’air sont en forte hausse avec la 1ère contribution des 16 unités de Sasol dont l’acquisition a été finalisée en juin, les ventes étant reportées dans le périmètre significatif et donc exclues de la croissance comparable. En Industriel Marchand, les ventes continuent leur progression et sont supérieures à leur niveau du 3ème trimestre 2019. L'activité Santé reste très dynamique avec des fournitures importantes d’oxygène médical dans les pays affectés par la pandémie.

Les ventes de la Grande Industrie augmentent de + 3,4 % en dépit des mesures de contrôle de l’énergie en Chine affectant certains clients. L’activité Industriel Marchand poursuit sa reprise (+ 7,5 %), avec des ventes de gaz supérieures à leur niveau de 2019 et une accélération significative de l’effet prix. La croissance des ventes de l’activité Santé reste forte à + 6,2 % malgré une base de comparaison 2020 très élevée. Enfin, l’activité Électronique présente une croissance de + 10,4 % dans un marché très dynamique.

Le chiffre d’affaires consolidé de l’Ingénierie & Construction s’établit à 81 millions d’euros au 3ème trimestre, en croissance de + 35,1 %.

Les ventes de l’activité Marchés Globaux & Technologies progressent de + 15,9 % à 168 millions d’euros au 3ème trimestre. L’activité Biogaz reste très dynamique, avec la montée en puissance de nouvelles unités et des effets prix importants liés à la hausse des prix de l’énergie. Le chiffre d’affaires inclut également des ventes de stations de remplissage pour la mobilité hydrogène en Asie.

Les efficacités s’élèvent à 314 millions d’euros sur les neufs premiers mois de l’année, en légère hausse de + 0,9 % par rapport à 2020, ce qui est en ligne avec l’objectif annuel fixé à plus de 400 millions d’euros.

La capacité d’autofinancement s’élève à 3 701 millions d’euros à fin septembre 2021, en hausse de + 1,4 %, et de + 4,6 % hors effet de change. Elle s’établit à un niveau élevé de 22,2 % des ventes et de 23,4 % des ventes hors effet énergie. Après prise en compte de la variation du besoin en fonds de roulement, le flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles progresse de + 5,1 % et de + 7,9 % hors effet de change.

Les décisions d’investissement industriel s’élèvent à 866 millions d’euros au 3ème trimestre et à plus de 2,2 milliards d’euros depuis le début de l’année. Le développement est très actif dans la Grande Industrie avec notamment le projet d'investissement d'une unité de grande taille de production d’hydrogène et de monoxyde de carbone intégrant un recyclage du CO2. Les décisions d’investissement sont dynamiques également dans l’activité Électronique avec la signature de contrats de gaz vecteurs aux États-Unis et en Chine.

Le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois se renforce de plus de 200 millions d’euros pour s’établir à un niveau très élevé de 3,3 milliards d’euros au 3ème trimestre.

La contribution additionnelle aux ventes des montées en puissance et des démarrages d’unités reste élevée, à 100 millions d’euros au 3ème trimestre 2021, en incluant l’acquisition des 16 unités de séparation des gaz de l’air de Sasol en Afrique du Sud. Ainsi, à fin septembre, elle s’élève à 230 millions d’euros, en ligne avec les 320 millions d’euros de contribution estimés pour l’année 2021.

 

Notes de bas de page

  1. ^ Hors éléments exceptionnels significatifs sans impact sur le résultat opérationnel courant. Hors impact d’une éventuelle réforme fiscale américaine en 2021.
  2. ^ Voir encadré page 4 du PDF.

Téléchargez le pdf

top_page