3ème trimestre 2019 : Poursuite de la croissance des ventes, à + 3,5 % sur le trimestre, & décisions d’investissement sélectives dans un contexte riche d’opportunités

Paris, France, 24 octobre 2019

Commentant l’activité du 3ème trimestre 2019, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide a déclaré :

« La croissance des ventes s’est poursuivie ce trimestre. Le chiffre d'affaires du Groupe s’élève à 5,5 milliards d’euros, en croissance de 3,5 %. Il est porté par l’ensemble des activités Gaz & Services, soit 96 % des ventes du Groupe, et l’activité Marchés Globaux & Technologies. Les effets positifs du change et de la variation de périmètre significatif compensent la baisse des prix de l’énergie.

Les activités Gaz & Services sont toutes en croissance sur une base comparable, en dépit d’un contexte de croissance mondiale plus modérée. Les activités Santé et Électronique sont particulièrement dynamiques ; l’Industriel Marchand et la Grande Industrie demeurent solides. Sur le plan géographique, nos activités continuent de progresser dans toutes les régions du monde, et tout particulièrement en Asie et en Europe.

Par ailleurs, le Groupe poursuit la mise en œuvre de son programme d’efficacités opérationnelles qui atteint 310 millions d’euros sur les 9 premiers mois, en ligne avec son objectif annuel de plus de 400 millions d’euros. La progression des flux de trésorerie opérationnels est nettement supérieure à celle des ventes. Le cycle d’investissement demeure particulièrement bien orienté, avec un montant élevé d’opportunités à 12 mois. Les décisions d’investissement, gages de croissance future, sont en forte augmentation au 3ème trimestre et totalisent 2,7 milliards d’euros à fin septembre.

Dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser en 2019 une croissance du résultat net, calculée à change constant. »

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 5 454 millions d’euros au 3ème trimestre 2019, en hausse comparable de + 3,5 %. Les ventes Gaz & Services présentent une croissance comparable robuste, de + 3,5 %, en dépit d’un environnement économique moins favorable. En Ingénierie & Construction, les ventes aux clients tiers sont stables par rapport au 2ème trimestre, les ressources étant principalement allouées aux projets internes pour la Grande Industrie et l’Electronique. L’activité Marchés Globaux & Technologies poursuit son développement soutenu avec une croissance de + 29,7 %.

L’effet de change reste positif à + 2,1 % ce trimestre tandis que l’effet énergie, neutre au 1er semestre, est défavorable au 3ème trimestre (- 2,7 %). L’acquisition de la société Tech Air aux Etats-Unis à la fin du 1er trimestre 2019 génère un effet périmètre significatif de + 0,6 %. Ainsi, le chiffre d’affaires du Groupe affiche une croissance publiée qui est également de + 3,5 % au 3ème trimestre.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services du 3ème trimestre 2019 atteint 5 242 millions d’euros, en hausse comparable de + 3,5 %. Les ventes publiées sont également en hausse de + 3,5 %, l’effet défavorable de l’énergie (- 2,9 %) étant compensé par les effets favorables du change (+ 2,2 %) et de la consolidation de la société Tech Air acquise aux Etats‑Unis à la fin du 1er trimestre, traitée en périmètre significatif (+ 0,7 %).

  • Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 2 137 millions d’euros et progresse de + 2,0 % au 3ème trimestre 2019. Les ventes de la Grande Industrie, en hausse de + 0,6 %, sont affectées par des arrêts clients pour maintenance aux Etats-Unis. Le chiffre d’affaires Industriel Marchand affiche une progression résiliente de + 1,1 % soutenue notamment par des prix plus élevés. La croissance de l’Electronique s’établit à + 1,5 % et la Santé poursuit son fort développement (+ 11,1 %).
  • En hausse de + 3,3 % sur le trimestre, le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 1 742 millions d’euros, soutenu par le dynamisme des ventes de la Santé (+ 4,8 %) et la forte croissance de l’Industriel Marchand (+ 4,6 %). Les ventes de la Grande Industrie (+ 0,6 %) bénéficient d’une demande d’hydrogène élevée de la part des raffineurs au Benelux mais l’activité est plus faible en Allemagne et dans le Sud de l’Europe.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Asie-Pacifique s’établit à 1 207 millions d’euros au 3ème trimestre 2019, en progression de + 7,2 %. En Grande Industrie, la hausse des ventes (+ 10,3 %) bénéficie de plusieurs démarrages au 4ème trimestre 2018 en Chine, dont les dernières contributions de Fujian Shenyuan. La croissance des ventes de l’Industriel Marchand (+ 3,7 %) est globalement en ligne avec celle du 2ème trimestre. L’activité Electronique maintient une hausse très dynamique de son chiffre d’affaires au 3ème trimestre (+ 7,3 %) malgré des ventes d’Equipements & Installations en forte baisse par rapport à un niveau particulièrement élevé au 3ème trimestre 2018.
  • Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique atteint 156 millions d’euros, en hausse de + 1,5 % sur le trimestre. L’activité est en légère croissance dans la Grande Industrie. L’Industriel Marchand est toujours très dynamique au Moyen-Orient, en Egypte et en Inde, avec notamment de fortes ventes d'hélium.

Dans la continuité du 1er semestre, toutes les activités participent à la croissance du chiffre d’affaires Gaz & Services, en particulier la Santé et l’Electronique. La Grande Industrie (+ 3,3 %) bénéficie notamment de la contribution aux ventes de plusieurs montées en puissance en Asie, dont les dernières contributions de Fujian Shenyuan, et dans une moindre mesure en Europe. Dans un environnement économique moins favorable, la croissance de l’Industriel Marchand est de + 2,4 %, soutenue notamment par une gestion efficace des prix, par la progression des marchés liés à la consommation et par un nombre de jours ouvrés favorable. La croissance des ventes est élevée dans la Santé (+ 5,9 %), notamment dans la Santé à domicile en Europe et en Amérique latine et dans les Gaz médicaux aux Etats-Unis. L’Electronique maintient une hausse dynamique de son chiffre d’affaires (+ 5,8 %) malgré une base de comparaison élevée, les ventes d’Equipements & Installations (E&I) ayant été très fortes au 3ème trimestre 2018; la croissance s'établit à + 8,6 % hors E&I.

Le chiffre d’affaires consolidé de l’Ingénierie & Construction, à 81 millions d’euros, est stable par rapport au 2ème trimestre, les ressources étant principalement allouées aux projets internes pour la Grande Industrie et l’Electronique. 

L’activité Marchés Globaux & Technologies présente des ventes en hausse de + 29,7 % à 131 millions d’euros au 3ème trimestre, l’activité biométhane étant le principal contributeur à cette croissance avec la montée en puissance de plusieurs unités en Europe. Les ventes d’équipements liés à la technologie Turbo Brayton, permettant la réfrigération cryogénique et la reliquéfaction du gaz naturel lors de son transport maritime, affichent également une forte croissance. 

Sur les neuf premiers mois de l’année, les efficacités s’élèvent à 310 millions d’euros, en hausse de plus de + 20 % par rapport à fin septembre 2018 et légèrement en avance sur l’objectif annuel, revu à la hausse et désormais fixé à plus de 400 millions d’euros. 

La capacité d’autofinancement avant variation du besoin en fonds de roulement pour les 9 premiers mois de l’année s’élève à 3 458 millions d’euros, en hausse de + 8,8 % hors IFRS16, ce qui est nettement supérieur à l’augmentation des ventes publiées (+ 6,3 %). Elle s’établit au niveau élevé de 21,1 % des ventes et de 19,9 % hors IFRS16. Les paiements sur investissements nets[1] s’élèvent à 1 834 millions d’euros, en hausse de + 10,8 % par rapport à fin septembre 2018, et représentent 11,2 % des ventes, en ligne avec le plan stratégique NEOS.

Les décisions d’investissement industriel et financier atteignent 2,7 milliards d’euros depuis le début de l’année et intègrent l’acquisition de la société Tech Air aux Etats-Unis réalisée à la fin du 1er trimestre 2019. Les décisions industrielles sont en hausse significative d’environ + 20 %. Le dynamisme des projets d’investissement se poursuit, le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois s’établit à 2,8 milliards d’euros.

 

Footnotes

  1. ^ Incluant les transactions avec les minoritaires.

Téléchargez le pdf

top_page