Air Liquide - Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017

* Variation T1 2017/T1 2016 en comparable, hors effets de change et d’énergie (gaz naturel et électricité) : base 2016 ajustée comme si au 1er janvier 2016 a) Airgas avait été consolidé et les désinvestissements demandés par les autorités de la concurrence américaine réalisés, et b) Aqua Lung et Air Liquide Welding avaient été déconsolidés (Activités non poursuivies, en application d’IFRS 5).

Commentant le premier trimestre 2017, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide, a déclaré :

« La forte croissance du chiffre d’affaires ce trimestre reflète la nouvelle dimension du Groupe issue de l’acquisition d’Airgas. La hausse des ventes est également le fruit de l’amélioration significative de l’Industriel Marchand, première activité en taille du Groupe, de la solide progression de la Santé et dans une moindre mesure de la Grande Industrie, ainsi que du dynamisme de l’activité Marchés Globaux & Technologies.
Dans un contexte économique plus favorable, les signes d’amélioration de l’activité observés en tout début d’année se sont confirmés au cours du 1er trimestre. Ainsi, toutes les géographies sont en croissance, notamment l’Amérique du Nord avec une reprise de sa production industrielle.
Par ailleurs, le Groupe continue de générer des gains d’efficacité récurrents auxquels s’ajoutent les synergies d’Airgas conformément à nos attentes. Il enregistre également une forte augmentation de son cash flow.
Air Liquide est en bon ordre de marche grâce à la mise en œuvre de son programme d’entreprise pour la période 2016-2020 et aux premières étapes réussies de l’intégration d’Airgas.
Dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser une croissance du résultat net en 2017
 »
.

Le chiffre d’affaires du Groupe au 1er trimestre 2017 s’élève à 5 176 millions d’euros, soit une hausse de +38,5 % en données publiées par rapport au 1er trimestre 2016. Il bénéficie de la consolidation des ventes d’Airgas et dans une moindre mesure d’un effet positif à la fois du change (+2,4 %) et de l’énergie (+2,7 %). En données comparables1, le chiffre d’affaires du Groupe au 1er trimestre 2017 est en croissance de +1,5 % par rapport au 1er trimestre 2016, impacté par des ventes plus faibles en Ingénierie et Construction.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services, qui s’établit à 5 046 millions d’euros, est en progression de +42,2 % en variation publiée par rapport au 1er trimestre 2016. La croissance en données comparables par rapport au 1er trimestre 2016 de +2,8 % est nettement meilleure que celle des deux trimestres précédents.

Toutes les activités Gaz & Services progressent ce trimestre en croissance comparable, à l’exception de l’Electronique qui est quasi stable. Ainsi :

  • La Grande Industrie, en hausse de +2,7 %, est portée par la forte croissance de la demande en gaz de l’air et en hydrogène aux Etats-Unis. Les unités de production d’hydrogène à Yanbu en Arabie saoudite ont redémarré courant janvier suite à un arrêt programmé pour maintenance du site du client fin 2016 et ont atteint un record de production en mars. L’Europe bénéficie de volumes de gaz de l’air en hausse dans la plupart des pays, notamment pour l’industrie sidérurgique, mais les ventes globales sont en retrait du fait de l’arrêt de nos opérations dans le Donbass en Ukraine et d’effets de comparaison. L’Asie-Pacifique reste solide avec notamment des ventes en progression au Japon pour l’industrie métallurgique.
     
  • L’Industriel Marchand, qui représente ce trimestre 47 % du chiffre d’affaires Gaz & Services, progresse de plus de +90 % en variation publiée et de +2,6 % en données comparables. C’est le premier trimestre positif en données comparables depuis le 4ème trimestre 2014. Les ventes sont portées par une nette amélioration de l’activité en Amérique du Nord et en Europe et par une croissance toujours solide en Chine.
    En Europe, les ventes en hausse de +4,3 % bénéficient de la progression des volumes de liquides, d’une activité bouteille qui s’améliore et d’un impact positif de jours ouvrés. L’activité est dynamique en France, en Espagne, au Benelux et en Europe de l’Est. En Amérique du Nord, la plupart des segments de marchés que sert l’Industriel Marchand sont en croissance. La demande pour les services pétroliers au Canada est en forte hausse. Chez Airgas aux Etats-Unis, les ventes de gaz sont en progression, avec une accélération en mars, et bénéficient d’un effet prix positif. En Asie-Pacifique, l’activité est contrastée selon les pays : le Japon est affecté par des ventes d’équipements et installations moins fortes tandis qu’en Chine les volumes de liquides et de bouteilles restent élevés. Au global, l’effet prix est positif à +1,2 %, dans un contexte de légère remontée de l’inflation, alors qu’il n’était que de +0,5 % en 2016.
     
  • L’Electronique est quasi stable à -0,4 %. Ce trimestre est marqué notamment par une base de comparaison défavorable par rapport au 1er trimestre 2016 en raison l’an passé du prix exceptionnellement élevé du néon et de ventes d’équipements et installations fortes. Les fondamentaux de cette activité demeurent solides. Les ventes de gaz vecteurs sont robustes en Asie-Pacifique et la demande globale pour les matériaux avancés est toujours forte (ventes en hausse de plus de +20 %). Sur le plan géographique, l’activité est tirée par la Chine, Taïwan et la Corée.
     
  • La Santé, qui progresse de +22,4 % en variation publiée et de +5,5 % en données comparables, est solide. Toutes les activités et toutes les zones géographiques sont en croissance. La demande pour les prestations de santé à domicile demeure élevée et les ventes dans l’Hygiène continuent d’être vigoureuses (+11,3 %). La Santé, qui poursuit sa stratégie d’expansion géographique, affiche une croissance des ventes à deux chiffres dans les économies en développement.

Le chiffre d’affaires de l’Ingénierie et Construction, qui s’élève à 52,7 millions d’euros, est en forte baisse (-58,4 %) en données comparables par rapport au 1er trimestre 2016. L’activité est affectée par les faibles prises de commande de 2016. On note toutefois une amélioration des prises de commandes ce trimestre par rapport au 1er trimestre 2016 ainsi qu’un nombre d’appels d’offres plus élevé.

Le chiffre d’affaires de l’activité Marchés Globaux & Technologies s’établit à 77,4 millions d’euros, en hausse de +19,2 % en variation comparable. La croissance est portée par le secteur du biogaz, les ventes de stations de recharge en hydrogène pour la mobilité, les ventes d’hélium et l’activité maritime.

Le Groupe a généré ce trimestre 67 millions d’euros de gains d’efficacité récurrents, soit 10 % de plus par rapport au 1er trimestre 2016. Les synergies d’Airgas, qui s’élèvent à 45 millions de dollars ce trimestre, se matérialisent rapidement en ligne avec nos attentes.

La capacité d’autofinancement avant variation du Besoin en Fonds de Roulement est en forte hausse et atteint 920 millions d’euros. Le ratio d’endettement net sur fonds propres continue de baisser.

 
1 Variation T1 2017/T1 2016 en comparable, hors effets de change et d’énergie (gaz naturel et électricité) : base 2016 ajustée comme si au 1er janvier 2016 a) Airgas avait été consolidé et les désinvestissements demandés par les autorités de la concurrence américaine réalisés, et b) Aqua Lung et Air Liquide Welding avaient été déconsolidés (Activités non poursuivies, en application d’IFRS 5).

top_page